De Hortas à Velas – 12 août 2017

21 petits milles entre ces deux ports et un changement complet d’atmosphère!

Sur la route, nous avons croisé Varouna, le Comtessa 26 qui rentrait, GV coincée, au moteur, un peu tristement.
Nous lui avons proposé un remorquage retour sur Horta mais Tony a refusé.
Nous savons par les rochelais du Hamel qu’il est arrivé bien déconfit mais en bon état.Tant mieux !
Velas est un tout petit port niché au fond d’un creux ,au pied d’une falaise de lave sombre, percée de mille trous -niches à puffins qui piaillent comme des nouveaux nés !
Pas de Semana do Mar avec orchestres et chanteurs bruyants, quasi pas de voiture dans le bas de cette petite ville et un accueil d’enfer de José le maître de port qui vous accueille dans « le plus beau coin du monde »… Et c’est un peu vrai tant les contacts avec les autre bateaux sont cools … on est un peu entre happy few…
J’avais envie d’escamoter cette escale pour rentrer une bonne fois mais ç’aurait été bien dommage. Merci JF !!
Au départ de Horta, nous étions dans le joyeux fouillis de l’armement des 26 baleinières qui se préparaient au départ d’une régate.
Spectacle d’une autre époque tant ces embarcations respectent les matériaux et équipements d’autrefois… Super entretien des bateaux et équipages très à la hauteur.
Je vais essayer de vous envoyer le reportage photo si la liaison Wifi du port le permet. Sinon ,vous attendrez notre retour….
Départ demain dans la matinée.
Météo à priori pas ridicule du tout… alors, route les enfants!
Allez, on vous laisse. Nous, nous avons notre concert puffins qui va commencer…
A +…
Cravan

Préparatifs

Mise à l’eau

Baleinières sous le vent

Courses de baleinières

Vive les Acores !!!

Bon, d’accord, nous sommes tombés amoureux des baleinières… Et alors, dirait Fillon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *