Toujours à Göteborg… et alors ? – 3 juillet 2019

Toutes les prev’météo semblent d’accord pour nous suggérer un départ vendredi matin tôt. D’ici là, ateliers divers et variés, balades en ville, siestes etc.

Ce matin, émoi sur les pontons proches du nôtre . Un voilier de 36 pieds arrivait pour se mettre à l’abri et, négligeant la distance réglementaire entre les pontons, il s’est pris la quille et le safran dans les bout’s rattachés aux pendilles.
Ici, en effet, on s’amarre souvent sur des quais sans catways en prenant l’avant sur le quai et l’arrière sur des bouts semi immergés amarrés au fond sur des chaines .
Ce pauvre bateau était prisonnier de ces bouts, poussé sur le côté et donc sur les arrières des bateaux déjà en place …
Intervention de tout le monde et le problème s’est réglé au bout d’une bonne demi heure…
Comme les pontons de Saint Gilles paraissent simples d’accès à coté de ces systèmes qui, en plus, imposent des acrobaties pour monter à bord (les indigènes de ces contrées ont d’ailleurs des échelles amarrées au balcon avant…)

Nous sommes toujours surpris du rythme de vie ici avec des rues semi vides jusqu’à 10 h le matin et de nouveau vidée à 19h30.
La ville s’avère effectivement agréable à parcourir, très aérée et emplie de grands parcs et espaces verts. Des vélos partout, concurrencés par les trottinettes électriques lancées à toute vitesse transportant des petits messieurs en costume et petit cartable.

Dernier jour en ville demain, vivement le retour sur l’eau !

Amitiés à tous ,
cravan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *